Dossier

Comment choisir son vélo pliant électrique ?

Dans certains cas, l’utilisation d’un vélo peut être pénible ou même gênant. Prenons un exemple, vous avez un rendez-vous avez un client important. Comme d’habitude, vous prenez votre vélo pour y aller alors que le lieu est à plusieurs kilomètres de chez vous. Une chose est sûre, lorsque vous arriverez, vous serez en sueur. A moins de pédaler très lentement. Et encore. De plus, si vous devez passer par des montées sur votre trajet, vous vous fatiguerez très vite. La solution dans ces cas, ce serait d’utiliser un vélo électrique. Avec ce modèle, vous continuerez à faire des efforts mais ces derniers seront atténués par le moteur. Dernièrement, des modèles pliables de ce véhicule ont vu le jour et ils apportent une issue à vos problèmes de rangement et de manque d’espaces. Alors, pourquoi ne pas les essayer ? Mais avant de passer à la caisse, veillez d’abord à choisir le modèle qui vous convient vraiment. Mais comment choisir un vélo pliant électrique ?

Les critères pour choisir un vélo pliant électrique

Pour pouvoir choisir un vélo pliant électrique qui vous convient réellement, vous devez prendre quelques critères en compte. Nous en citons quelques-uns dans les parties ci-dessous. Libre à vous de décider lequel est le plus important. De cette manière, lorsque vous aurez un exemplaire devant vous, vous saurez si son défaut pèse réellement ou non.

  • Capacité

Choisir un vélo pliant électrique CapacitésLa batterie est l’un des éléments qui donne à un vélo son aspect électrique. Sans elle, le moteur ne pourrait pas fonctionner. Cela résume toute son importance dans cette structure. A titre d’information, la plupart des batteries utilisées sur les vélos électriques pliants de nos jours, sont constitués de lithium-ion. Cette matière qui donne au générateur son caractère rechargeable. Maintenant, comment peut-on reconnaître une bonne batterie ? Eh bien, il suffit de regarder la valeur de sa capacité qui s’exprime en Wattheures. Dans la plupart des cas, plus cette valeur est élevée, plus son autonomie est grande. Mais ceci n’est vrai que dans certains cas seulement. En effet, il existe des modèles de vélo qui ont une capacité atteignant les 600Wh et ne peuvent atteindre que 45 km seulement. Par ailleurs, si vous n’avez pas la valeur de la capacité en Wattheures, une valeur en ampères-heures (Ah) et une autre valeur en volts à côté (V) vous seront fournies. Eh bien, c’est la multiplication de ces deux éléments qui donnent la capacité.

  • Moteur

Dans presque tous les modèles de vélos électriques pliants sur le marché, la puissance du moteur est de 250W. Donc, chaque modèle que vous verrez indiquera certainement cette valeur. Si elle est supérieure, cela signifie que le moteur consommera plus d’énergie. Alors si vous voulez que l’autonomie du véhicule soit importante, veillez à ce que cette puissance soit égale à 250W. Mais ce n’est le point le plus important en ce qui concerne le moteur. C’est plutôt la position du moteur sur le vélo qui importe. En effet, sa place influe sur l’autonomie du véhicule mais aussi sur sa réactivité. On peut retrouver le moteur soit au niveau de la roue arrière soit dans le boîtier du pédalier. Le souci s’il se trouve dans la roue arrière c’est que quand il va s’activer, il donnera tout son maximum. Et cela réduira l’autonomie de votre cyclable. La place idéale pour cet objet serait dans le pédalier. L’idéal serait donc de choisir un vélo pliant qui aurait son moteur à cet endroit.

  • Types d’assistance pour choisir un vélo pliant électrique

Le mode d’assistance fourni dépend entièrement de l’emplacement du moteur sur le vélo. Cela signifie donc qu’il y a deux types. Il y a celui que l’on nomme communément « tout ou rien » puis il y a l’assistance progressive. Commençons par voir les particularités de l’assistance « tout ou rien ». Ce mode fonctionne grâce à un moteur placé sur la roue arrière. Alors, lorsque le moteur détecte un pédalage, l’assistance démarre avec un sacré coup de fouet et la puissance tout au long du trajet sera à son maximum. Beaucoup apprécient cette puissance que produit cette assistance. De l’autre côté, vous avez l’assistance progressive. Cette dernière est couplée à un moteur installé dans le pédalier. Elle s’active automatiquement lorsqu’elle détecte une pression sur les pédales et sa puissance est dosée en fonction de cette pression. Ce mode d’assistance est plus simple car il se rapproche de la conduite classique d’un vélo.

  • Autonomie

Choisir un vélo pliant électrique AutonomieL’autonomie est représentée par la distance maximale que peut effectuer le vélo électrique pliant. Sur la fiche de description du vélo, elle est toujours représentée sous la forme d’une fourchette de distance qui est assez large. Cela s’explique par le fait que plusieurs facteurs entrent en jeu. A savoir, l’état du terrain, la charge supportée par le véhicule, la force du vent mais aussi le gonflage des pneus. Mais si vous voulez réellement connaître cette autonomie, le mieux ce serait de tester le véhicule avant l’achat. Bien évidemment, ce ne sera pas avec tous les paramètres réels mais au moins il y a votre poids qui est déjà pris en compte. Ainsi, vous en aurez une meilleure idée. Tout ceci serait bien sûr impossible sans une bonne charge. Avant d’utiliser ce véhicule donc, veillez d’abord à bien charger sa batterie. La durée de cette charge varie en fonction de la capacité. Assurez-vous donc que la charge soit bien complète avant de débrancher l’appareil.

  • Freins

Il faut noter qu’ici, nous ne parlons plus d’un simple vélo mais d’un vélo à assistance électrique pliable. Des éléments ont donc été ajoutés au véhicule. Ce qui augmente son poids. De plus, sachez que ce dernier peut rouler jusqu’à 25 km/h. Alors, lorsque vous souhaiterez l’arrêter, vous aurez besoin d’avoir de bons freins. Il en existe quatre sortes. Tout d’abord, vous avez les freins mécaniques à patins, puis ceux mécaniques à disques. Ensuite, vous avez les freins hydrauliques à patins mais aussi ceux à disques. Aucun d’entre eux n’est meilleur que les autres car chacun possède leurs particularités. Si les freins hydrauliques sont plus sensibles et arrêtent le véhicule grâce à une simple pression, ils nécessitent un plus grand entretien et ils sont nettement plus coûteux. Par ailleurs, les freins mécaniques sont efficaces. Pour les activer, il faut effectuer une certaine pression sur les freins.

  • Les Parties pliables

A part ces points propres aux vélos électriques, pour choisir un vélo pliant électrique il y a aussi le côté pliable à prendre en compte. Ce caractère pratique qui simplifie le transport et le rangement n’est pas à prendre à la légère car la place qu’ils prennent peut être importante. En effet, certains modèles sont qualifiés de pliants sans qu’ils le soient vraiment. Avant de faire un achat, vérifiez donc quels sont les éléments pliables dans le modèle que vous avez devant vous. Normalement, le cadre, les pédales ainsi que le guidon devraient être pliables pour obtenir une structure mesurant moins d’un mètre de hauteur et de longueur. Mais sur certains vélos dits de pliants, seuls le guidon et les pédales le sont. A vous donc de voir, si ces éléments pliables peuvent vous satisfaire ou si vous souhaitez obtenir un vélo totalement compact au moment du rangement.

Plus d’informations sur les Vélos Pliants dans notre guide d’achat dédié.