Dossier

Comment monter un vélo pliant?

Contrairement aux vélos classiques, les vélos pliants possèdent une articulation sur certains de ses composants qui lui permettent de se contracter. Les fabricants mettent à votre disposition différentes formes de pliages. De cette manière, ces modèles seront plus faciles à ranger mais surtout, à transporter. En dehors de la facilité liée au rangement, ces structures offrent plusieurs avantages à l’utilisateur. A savoir, le minimum d’encombrement. En effet, au lieu d’avoir un vélo avec une longueur supérieure à 1 mètre, lorsque le véhicule sera plié, il ne restera plus que 60 cm de hauteur et 60cm de longueur à ranger ou à porter. De plus, sous cette forme, l’objet devient un bagage que vous pourrez emmener dans un transport urbain sans un supplément tarifaire. Mais leurs points forts ne se limitent pas à cette caractéristique. En plus d’être compacts, ces vélos sont également légers mais aussi performants grâce au panel de 6 à 7 vitesses qu’ils mettent à la disposition des utilisateurs. Mais concrètement, comment monter un vélo pliant ?

Qui peut l’utiliser ?

Nous venons de voir les points qui font que les vélos pliants sont réellement pratiques. Maintenant, découvrons qui peut l’utiliser ? Dans la plupart des modèles proposés sur le marché, presque tous les éléments d’un vélo sont pliables ou encore réglables. Dans ces cas, tout le monde pourra l’utiliser. Qu’il s’agisse d’un enfant de 10 ans ou encore d’un adulte, les réglages sont là pour adapter chaque élément à votre taille. De plus, son caractère léger facilitera énormément le pédalage. Par contre, pour monter un vélo pliant, si certains éléments comme le guidon ou encore la selle ne peuvent être réglés, une seule tranche d’âge pourra le manipuler. Donc l’objet conviendra uniquement soient aux adultes soient aux enfants.

Où l’utiliser ?

Du fait de leur légèreté et de leur compacité, les constructeurs de ces vélos ont surtout imaginé ce véhicule pour les grandes villes. En effet, ils peuvent se faufiler entre les voitures grâce à leurs tailles réduites et ils peuvent également être emmenés dans les transports en commun telles que les trains, les bus ou encore les tramways. Donc, pour les déplacements en villes, ce sont les compagnons idéaux. Toutefois, leurs utilisations ne se limitent pas au milieu urbain. En ce sens que vous pourrez très bien les utiliser en campagnes. Certaines marques ont même sorti des VTT pliables que vous pourrez emmener en randonnée. Cela signifie qu’il est possible de rouler sur ces vélos peu importe l’endroit où vous vous trouvez selon le modèle que vous avez.

Les technologies de pliage existantes pour monter un vélo pliant

Pour monter un vélo pliant, il est à savoir que les designers de ces moyens de transport ne se sont pas contentés d’un seul mode de pliage pour ces vélos. Différentes technologies existent. En voici quelques-uns.

Pliage verticalPliage horizontal ou latéralPliage accordéonDémontage

Cette technique est la plus simple et la plus rapide. Elle est aussi appelée « lit parapluie ». Mais faites attention à vos mains car le pliage se fait très vite et vos doigts peuvent se coincer dans la structure. Tout part du centre du vélo. Lorsque vous le tirez vers le haut, le reste de la structure suivra. Chaque élément se fermera peu à peu jusqu’à ce que vous obteniez un vélo plié de quelques centimètres.

Il s’agit du type de pliage de vélo le plus souvent rencontré sur le marché. Sur la majorité des modèles proposés, la charnière qui se trouve sur le cadre se plie en deux de manière à ce que le bas du vélo se referme comme un livre. Les autres éléments peuvent être montés ou démontés avant ou après cette action. Mais pour mieux connaître les étapes à réaliser, suivez plutôt les conseils précis donnés par les fabricants de votre vélo.

Le troisième type de pliage que nous allons voir c’est le pliage nommé accordéon. Il est à noter que les étapes détaillées pour le pliage ou le dépliage de chaque modèle ne seront pas développés ici car chaque fabricant a sa technologie précise. Ici, nous décrirons juste de la forme du pliage. En ce qui concerne celui accordéon, toute la structure se retrouvera en dessous du cadre une fois le vélo plié. Mais le repliement de chaque élément variera en fonction de la marque.

Pour ce dernier cas, nous ne pourrons pas dire qu’il s’agit réellement d’une technologie de pliage mais en tout cas au final, le vélo aura une forme compacte. Les parties comme le guidon, les pédales ainsi que le cadre se détacheront du reste du corps pour devenir une structure réduite. Le souci avec cette technique c’est que le montage autant que le démontage prendra un certain temps. Dans certains cas, les vélos ayant cette technologie, possèdent une liaison entre les éléments afin que ceux-ci ne soient pas trop compliqués à monter. Et cela évite aussi que des pièces se perdent.

Les étapes à suivre pour monter un vélo pliant

A présent, vous avez une idée de ce qui vous attend en matière de pliage de votre vélo. Maintenant, entamons le sujet du dépliage ou encore du montage. Comme dit plus haut, les étapes à suivre dépendent entièrement de la technologie développée par la marque du vélo. Tout ce que vous avez à faire c’est de suivre les conseils qui viennent avec le modèle de vélo que vous avez. Le montage d’un vélo pliant dépend en général du type de pliage que vous avez. S’il s’agit d’un modèle avec un pliage vertical, l’opération se fera automatiquement. En effet, il vous suffira d’abaisser le centre du cadre et le reste du corps se dépliera. Dans le cas d’un pliage horizontal ou en accordéon, vous devez tout d’abord déplier les éléments qui sont situés en extérieurs pour accéder petit à petit au centre et ainsi obtenir un vélo totalement déplié. Par exemple, si vous avez les roues du véhicule qui encadrent le reste de la structure, ouvrez-les d’abord. Par la suite, dépliez les autres parties du véhicule. Que ce soit le guidon ou encore les pédales. Mais comment savoir qu’un élément à bien été installé ? Eh bien, lorsque vous le dépliez, vous devrez entendre un clic au niveau de l’articulation. Une fois ce petit bruit entendu, vous serez sûr que l’objet à bien été installé.

En ce qui concerne enfin le montage d’un vélo avec une technologie de pliage nommée le « démontage », vous n’aurez qu’à relier les éléments entre eux. Normalement sur ces modèles, l’opération est simplifiée si tous les éléments sont liés. Toutefois, pour monter un vélo pliant, la tâche prendra un certain temps. Et comme dans le cas des pliages horizontaux et en accordéon, assurez-vous qu’il y a bien eu un clic car c’est l’assurance que le montage est sûr pour l’utilisateur. Un conseil : apprenez à maîtriser la technique de pliage et de dépliage du vélo que vous prévoyez d’acheter avant l’achat pour limiter les problèmes une fois arrivé chez vous. Pour cela, demandez l’aide d’un vélociste.

Retrouver tous les mini-vélos pliants dans notre guide d’achat.